Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Activités / Thèses en cours / Aline Calazans Marques

A analise ambiental em dialogo com a ferramenta BIM

Thèse soutenue par Aline Calazans Marques

  • Tese de Doutorado apresentada ao Programa de Pos-Graduacao em Arquitetura, Faculdade de Arquitetura e Urbanismo, Universidad Federal do Rio de Janeiro, como requisito parcial a obtencao do titulo de Doutor em Ciencas em Arquitetura, Linha de pesquisa Arquitetura, Projeto e Sustentabilidade.
  • Soutenance effectuée à Rio de Janeiro en mars 2017.
  • Financement : année 2013-2014 à Toulouse financée dans le cadre des accords Capes-Cofecub ; années 2014-2016 à l'Université fédérale de Juiz de Fora où la doctorante y exerce comme enseignante.

Jury de thèse

  • Leopoldo Eurico Goncalves Bastos, professeur à l'Université fédérale de Rio de Janeiro (directeur)
  • Luc Adolphe, professeur à l'Insa de Toulouse (co-directeur)
  • Leticia Maria de Araujo Zambrano, professeur à l'Université fédérale de Juiz de Fora
  • Maria Gabriela Caffarena Celani, professeur à l'Université de l'Etat de Campinas
  • Monica Santos Salgado, professeur à l'Université fédérale de Rio de Janeiro
  • Maria Lygia Niemeyer, professeur à l'Université fédérale de Rio de Janeiro
  • Pierre Fernandez, Professeur à l'ENSA-Toulouse.

 

Résumé

Cette recherche croise (1) la problématique de la conception de la protection solaire des projets architecturaux avec (2) sa gestion par des outils numériques. Le terrain d'étude se situe dans le contexte de l'architecture contemporaine brésilienne, où le processus de conception est de plus en plus contingenté par des outils et des standarts numériques.

Actuellement le niveau d'exigence envers le travail des concepteurs est d'élaborer des compromis complexes qui répondent globalement à la fois à des questionnements urbains, paysagers et environnementaux. Parallèlement, on constate la montée en puissance de logiciels d'analyse environnementale et leur migration progressive vers le BIM (Building Information Modelling). Cette transition pourrait modifier sensiblement la manière d'intégrer les questionnements environnementaux, notamment solaires, dans le processus de conception. Ce prochain paradigme de BIM environnemental incite à un processus de conception plus dynamique, avec des allers-retours sur des exigences environnementales, tout cela pour invoquer des performances croissances des prochaines architectures durables.

Une question de départ de cette recherche est de mieux comprendre “comment traiter avec les outils numériques la forme et les éléments de composition du bâti afin d'améliorer conjointement la qualité architecturale et environnementale des projets”.

Nous formulons l'hypothèse que des processus BIM et la manière de paramétrer les données d'un projet architectural pourrait faciliter le lien entre analyse environnementale et conception de la forme et de ses éléments de composition. Ce processus crée des conditions favorables à une approche multicritères et encourage à permettre des choix pertinents du point de vue de leur durabilité.

Mots-clefs

Performance-based design, energy efficiency, Sustainable Building, environnements numériques.