Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Activités / Thèses en cours / Christophe Hutin

Le projet d'architecture comme processus de nouvelles pratiques du projet d'architecture, rapport au temps et nouvelles formes de production.

Thèse préparée par Christophe Hutin

Encadrement

  • Direction de thèse :  Daniel Estevez, professeur des ENSA, Toulouse 

Comité de thèse

  • Comité de thèse : président Patrick Geffard Université Paris 8, septembre 2019
  • synthèse : 

     

Christophe Hutin a livré à l’appui de sa présentation de recherche un ensemble organisé de documents permettant au comité d’avoir un aperçu cohérent des processus de recherche en cours. Des échanges ont suivi la présentation des documents. Les membres du comité ont discuté les questions soulevées en montrant que les documents et notamment les nombreux textes déjà produits recélaient une valeur scientifique qu’un travail interprétatif spécifique pourra organiser. Le comité soutien positivement les orientations méthodologiques prises par cette recherche, notamment sur le rôle important des études de cas de conception par transformation (cité de Beutre, immeubles logements GHI, Immeubles loigements KTT…). Les interventions ont porté sur les points suivants :
- Cette thèse ne porte pas seulement sur des pratiques professionnelles et pédagogiques passées, mais investit des projets en cours dans lesquels les principes de la recherche-action sont directement mobilisés. L’ouverture de la recherche à des expérimentations en cours est cohérente avec l’objet du travail (une conception-processus) et situe bien la trajectoire scientifique de Christophe Hutin. Cette ouverture devra permettre de préciser, de manière extensionnelle, les liens que l’architecture entretient avec toutes les formes du vivant (transformation des constructions, implication habitante, expérimentation autour du paysage comestible, etc.). Une forme d’écriture et/ou de mise en page reste à préciser pour que dialoguent la production scientifique (objectivation des pratiques) et l’engagement professionnel (orientation du manifeste).
- À côté d’études relevant du secteur de l’architecture, le recours à des auteurs œuvrant dans des champs variés – philosophie, approches cliniques, sciences de l’éducation, sociologie – pouvait laisser craindre une dispersion de la recherche ou certaines formes d’imprécision. L’exposé et la discussion montrent qu’il n’en est rien et qu’au contraire, la pluralité des sources convoquées est mise au service de la construction d’une pensée rigoureuse.On peut relever une grande cohérence entre les réalisations déjà produites – ouvrages, articles, conférence... – et comment celle-ci a permis de progressivement élaborer une recherche tout à fait originale. Avis du Comité de Thèse : Avis très favorable à la poursuite de la thèse et à l'inscription en troisième année.

 

Mots-clefs

conception architecturale, processus, didactique de la conception,