Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Productions / Thèses et HDR soutenues / HDR soutenues / Caterine Reginensi

À la rencontre des vendeurs ambulants et autres informels - Mobilités et réseaux dans la fabrication de la ville

Habilitation à diriger des recherches soutenue par Caterine Reginensi

  • Soutenue le : 27 mars 2012
  • Établissement : Université Toulouse II - Le Mirail

Jury

  • Michel GROSSETTI, Directeur de Recherches au CNRS, Université de Toulouse le Mirail. Référent.
  • Michel AGIER, anthropologue, Centre Etudes Africaines, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris, Rapporteur.
  • Jérôme MONNET, géographe, Professeur des Universités, Université Paris-Est, Lab ́Urba. Institut Français d ́Urbanisme. Rapporteur.
  • Hélène HATZFELD, Docteur d ́Etat en sciences politiques, LAVUE, UMR CNRS 7218. Rapporteur.
  • Pierre FERNANDEZ, architecte, Habilité à diriger des recherches. LRA ENSAT.
  • Marco Antonio da Silva MELLO, anthropologue, Laboratoire d ́Ethnographie Métropolitaine LeMetro -Université Fédérale de Rio de Janeiro, - IFCS/UFRJ (directeur d'habilitation).

Résumé

Cette habilitation s'inscrit dans une approche de la ville et dans la ville à travers les pratiques de commerçants ambulants et autres informels (prestataires de services, artistes, habitants de quartiers spontanés). Comment devient -on vendeur du coin de la rue ou à la plage ? De quoi ces vendeurs ou prestataires sont -ils témoins et que m'apprennent -ils sur la ville? Quels sont les enjeux (territoriaux, sociaux et commerciaux) auxquels ces vendeurs de rue participent ? Enfin, de quelle manière les espaces de commerces de la rue, de la plage ou de l'habitat se transforment -ils en lieux collectifs où se révèlent des compétences urbaines ? Mes différents travaux visent à rendre compte de ce questionnement. Mon intérêt pour la ville va, au fil des enquêtes urbaines, interroger les territoires et les frontières ténues entre pratiques formelles et informelles.

Mots-clefs

mobilité – réseaux – ville – informalité

  • Le mémoire est disponible sur le site HAL-SHS