Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Productions / Thèses et HDR soutenues / HDR soutenues / Michel Léglise

Dispositifs pour l’interprétation et la réutilisation de connaissances architecturales

Habilitation à diriger des recherches soutenue par Michel Léglise

  • Soutenue le : 19 décembre 2000
  • Établissement : Université de Caen, UFR de Sciences, Département d'Informatique

Jury

  • Mme Anne Nicolle, professeur, Université de Caen, Présidente, Examinateur
  • Mario Borillo, Directeur de recherche au CNRS, IRIT, Toulouse, Examinateur
  • Marcel Miramond, Professeur, INSA de Lyon, Rapporteur
  • Jean-Pierre Pécuchet, professeur, PSI, INSA de Rouen, Rapporteur
  • Jean-Pierre Péneau, professeur, École d'architecture de Nantes, Examinateur
  • Khaldoun Zreik, professeur, Université de Caen, Rapporteur

Résumé

Des activités de création du laboratoire Li2a de l'École d'architecture de Toulouse, jusqu'aux recherches pluridisciplinaires récentes, les domaines d'investigation évoqués se situent dans le cadre particulier de la recherche architecturale.
La fondation, en 1981, du laboratoire Li2a et sa direction scientifique pendant onze ans ont permis de développer des tentatives de formalisation du processus de conception, en utilisant des techniques de l'intelligence artificielle : recherche théorique et recherche appliquée, développements informatiques, transferts industriels, transferts de sa­voirs vers l'enseignement de l'architecture par la création d'outils pédagogiques adaptés, analyse des pratiques pro­fessionnelles pour une meil­leure connaissance des mécanismes de pro­duction.
Des travaux plus personnels se sont focalisé ensuite sur un usage possible des précédents pour la conception architecturale, dans une perspective de coopération homme/machine, où l'utilisation raisonnée de l'informatique apporte un support à des activités plus mentales qu'instrumentales.
Préserver la dimension culturelle et créative de l’acte de conception aidé par ordinateur est à la base de la démarche. On a ainsi défini une catégorie de logiciels fondée sur l'interprétation d'éléments de la connaissance architecturale, pour la réutilisation de ces interprétations.
Une application dans la didactique de la conception a pu être mise en œuvre, par développement, en collaboration, d'un dispositif d'enseignement concret partiellement fondé sur ces principes.
Ces recherches interdisciplinaires opèrent des métissages, et impliquent les spécialités de l'informatique, de l'architecture, de la création artistique, de la didactique, de la sociologie de l'art et des media.
Ces investigations et leurs perspectives futures sont traversées par des interrogations à long terme concernant les dispositifs et l'identification des connaissances architecturales.
Elles mettent en évidence l'intérêt de la notion même de dispositif (opposée à celle de système), aussi bien informatique que didactique.
Elles montrent aussi les difficultés de la localisation et de la représentation des connaissances architecturales, qui sont dispersées, disparates, hétérogènes.

Mots-clefs

interprétation, conception architecturale, didactique de la conception, précédents, réutilisation