Vous êtes ici : Accueil / Activités / Thèses en cours / Maureen Certain

Le patrimoine de l’eau support d’architecture de la grande échelle : L’exemple des systèmes vernaculaires de collecte des eaux pluviales de Jaipur

Thèse préparée par Maureen Certain

Encadrement

  • Directeur de thèse : Papillault, Rémi, professeur, ENSA Toulouse
  • co-Direction de thèse: Jigna DESAÏ Center for Environmental Planning & Technology Ahmedabad

Comité de thèse

  • ###### Prénom Nom, statut, établissement#####
  • ###### Prénom Nom, statut, établissement#####

Planning des réunions sur la période 2019-2022

Documents produits pour les réunions réalisées - comptes rendu des comités de thèse

Planning des déplacements hors laboratoire

Participation à des séminaires, des colloques, des journées d'études:
Campagnes d'entretien, d'enquêtes, d'observation, de mesures:
Rencontres-clés dans le déroulement de la thèse :

Lieu (Pays) : date début-date fin

Résumé

Au XXIsiècle, dérèglement climatique et métropolisation généralisée des territoires combinés ont abouti à la création du concept alarmant de stress hydrique. La métropole de Jaipur au climat aride ne fait pas exception et est désormais tributaire de la fréquence et de l’intensité incertaines des moussons. Paradoxalement, cette région a développé par le passé une connaissance de l’eau vernaculaire prenant en compte les spécificités territoriales et impliquant le citoyen dans un travail communautaire. Ce savoir particulier s’était alors traduit sous forme de dispositifs architecturaux et paysagés de captation, conservation et distribution, maintenant en perdition, qui forment ce que nous qualifions ici de patrimoine hydrique.

L’étude de ces éléments permettrait alors de répondre à la question suivante :

Dans quelle mesure ces dispositifs patrimoniaux de l’eau, abandonnés, maintenus ou transformés, sont-ils des supports actifs d’urbanisme dans la traversée des échelles ?

On avance ici l’hypothèse que des principes théoriques et des processus pratiques potentiellement réemployables sont à tirer de ces dispositifs patrimoniaux. Ces dispositifs considérés en système à la grande échelle pourraient alors être porteurs de projections visant à la résilience de Jaipur face au manque d’eau.

Pour cela cette recherche s’appuie d’abord sur les nombreuses ressources disponibles telles que les travaux sur les maisons à cours effectués entre 2001 et 2004, l’ouvrage de 2007 «Jaipur, une ville nouvelle du XVIII au Rajasthan» par Alain Borie, Françoise Catalàa et Rémi Papillault, ainsi que le fond documentaire universitaire ENSA Toulouse, Aayojan Jaipur et UIC Chicago établit de 2017 à 2019 dans le cadre du Eco- century project à l’initiative de la fondation Braillard. Mais aussi sur un travail de relevés produits directement sur site.

La thèse se développe en trois temps principaux : La connaissance du territoire de Jaipur au prisme du patrimoine hydrique prenant la forme d’un atlas traversant les échelles, L’étude de cas représentatifs localisés à l’aide de géométraux et photographies et enfin La projection de plusieurs devenir urbains et paysagés possibles s’adossant au patrimoine hydrique.

Avec ce travail, l’objectif est la compréhension d’un système géographique et architectural vaste et la résurgence de connaissances vernaculaires. Traduites sous forme de données, cartographies et écrits, elles constitueraient une base documentée de réflexion sur la place du patrimoine de l’eau dans la composition passée, actuelle et à venir des territoires la métropole.

Mots-clefs

Stress hydrique, Patrimoine hydrique, Architecture de la grande échelle, Projet territorial, Traversée des échelles, Urbanisme, Atlas, Jaipur, Inde, Vernaculaire

Title

Water heritage as a support of large scale architecture : The example of the vernacular rainwater harvesting systems of Jaipur

 

Summary

In the 21st century, climate change and widespread metropolization combined of territories have led to the creation of the alarming concept of water scarcity. The arid metropolis of Jaipur is no exception and is now dependent on the uncertain frequency and intensity of the monsoons. Paradoxically, this region has developed in the past a vernacular knowledge of water taking into account territorial specificities and involving the citizen in community work. This particular knowledge was then translated into architectural and landscaped systems of capture, conservation and distribution, now in disuse, which form what we describe here as water heritage.

 The study of these elements could then answer the following question:

To what extent are these heritage water systems, abandoned, maintained or transformed, active supports for urban planning through crossing scale?

It is hypothesized here that theoretical principles and potentially re-usable practical processes are to be drawn from these heritage systems. These devices considered as a large-scale system could then carry projections aimed at Jaipur's resilience in the face of water shortage.

For that, this research is first of all based on the many resources available, such as the work on courtyards carried out between 2001 and 2004, the 2007 work « Jaipur, A planned city of Rajasthan" by Alain Borie, Françoise Catalàa and Rémi Papillault, as well as the academic documentary fund provided by ENSA Toulouse, Aayojan Jaipur and UIC Chicago and established from 2017 to 2019 as part of the Eco-century project on the initiative of the Braillard foundation. But also on a serie of survey work produced directly on site.

 The thesis is developed in three main chapters: Knowledge of the territory of Jaipur through the prism of water heritage taking the form of a crossing scales atlas, The study of representative cases localized using geometrics and photographs and finally The projection of several possible urban and landscaped developments supported by the water heritage.

 With this work, the objective is the understanding of a vast geographic and architectural system and the resurgence of vernacular knowledge. Translated into data, maps and writings, they would constitute a documented basis for reflection on the place of water heritage in the past, present and future composition of the metropolitan territories.

Keywords

Water stress/scarcity , Water heritage, Large-scale architecture, Territorial project, Crossing scales, Town planning, Atlas, Jaipur, India, Vernacular.