Vous êtes ici : Accueil / Activités / Thèses en cours / Ann Valérie Epoudry

La représentation des parcours d'exil dans les arts visuels contemporains

Thèse préparée par Ann Valérie Epoudry

École doctorale Temps, Espaces, Sociétés, Cultures (TESC)

  • Date de la première inscription en doctorat : octobre 2019
  • Soutenance prévue en : octobre 2022
  • Financement : sans financement

Résumé

A travers les éléments qui les composent et les réflexions qui les sous-tendent, les représentations des parcours migratoires dans les arts visuels contemporains, quelles que soient les formes qu’elles prennent, soulèvent des questionnements sur la réalité de l’exil contemporain.
Ces questionnements peuvent être perçus à travers l’étude des paysages qui apparaissent dans ces œuvres dont l’analyse montre comment ceux-ci sont marqués, transformés, voire réécrits par les parcours migratoires et par les contraintes auxquelles les exilés sont confrontés.
A travers les choix plastiques des artistes, il est possible de lire, dans chacune des œuvres, une redéfinition du paysage qui est produite par les trajets migratoires des exilés.

Mots-clefs

migration, exil, arts visuels, paysage, espace, territoire

Encadrement

  • Directeur(trice) de thèse : Urlberger, Andrea, professeure, ENSA Toulouse
  • (co)Directeur(trice) de thèse: Nicolas Texier, professeur, ENSA Grenoble

Comité de Suivi Individuel

  • Anne Jarrigeon, MDC, Université Gustave Eiffel
  • Tania Ruiz, MDC, Université Paris VIII