Vous êtes ici : Accueil / Activités / Colloques - Manifestations / Soutenance de la thèse de Madame Thien Huong LUU, Lundi 06 décembre 2021 à 09h00

Soutenance de la thèse de Madame Thien Huong LUU, Lundi 06 décembre 2021 à 09h00

Le Laboratoire de Recherche en Architecture (LRA) de l'ENSA Toulouse a le plaisir de vous annoncer la soutenance de thèse de doctorat de Madame Thien Huong LUU intitulée "Évaluation des impacts de la morphologie urbaine et des éléments architecturaux sur les conditions thermiques intérieures des maisons vernaculaires et des maisons mitoyennes modernes à Hoi An, Vietnam", sous la direction de Dominique LAFFLY et la co-direction de Juan-Carlos ROJAS-ARIAS. Elle se tiendra à Hanoï, le lundi 06 décembre 2021 à 09h00.

Le Laboratoire de Recherche en Architecture (LRA) de l'ENSA Toulouse a le plaisir de vous annoncer la soutenance de thèse de doctorat de Madame Thien Huong LUU intitulée :
"Évaluation des impacts de la morphologie urbaine et des éléments architecturaux sur les conditions thermiques intérieures des maisons vernaculaires et des maisons mitoyennes modernes à Hoi An, Vietnam"
sous la direction de Dominique LAFFLY et de Juan-Carlos ROJAS-ARIAS.

Elle se tiendra le lundi 06 décembre 2021 à 09h00 (heure de Paris).
Lieu:
L'université d'architecture de Hanoi, Km 10, avenue Nguyen Trai, quartier de Thanh Xuan, ville de Ha Noi, Vietnam
Salle : de conférence
Accès en visioconférence: 
https://prismes.univ-toulouse.fr/player.php?code=fo626D4N&width=100%&height=100%

Composition du jury:

Mme Astrid JOURDAN 

Université de Cergy, CY-TECH campus de Pau 

Rapporteure

Mme Divya LEDUCQ 

Université de Tours, EPU - Département aménagement 

Rapporteure

Mme Thai Huyen NGUYEN 

L'université d'architecture de Hanoï 

Examinatrice

Mme Nathalie TORNAY 

ENSA-Toulouse, Co-directrice du LRA 

Examinatrice

M. Philippe DUGOT 

Université Toulouse II - Jean Jaurès, Département de Géographie, Aménagement et Environnement 

Examinateur

M. Hong Ngoc NGUYEN 

Université des Sciences et Technologies de Da Nang, Département d'architecture 

Examinateur

M. Dominique LAFFLY 

Université Toulouse II - Jean Jaurès, Département de Géographie, Aménagement et Environnement 

Directeur de thèse

M. Juan-Carlos ROJAS-ARIAS 

ENSA-Toulouse, LRA 

Co-directeur de thèse 

Résumé:

Hoi An est une petite ville située dans le centre du Vietnam avec des conditions météorologiques extrêmes et de nombreuses catastrophes naturelles telles que des tempêtes et des inondations. Par conséquent, la vie des gens ici est plus difficile que dans le nord et le sud du Vietnam. La ville de Hoi An possède une ville ancienne, qui a été reconnue par l'UNESCO comme site du patrimoine culturel mondial en 1999. Depuis lors, le tourisme de Hoi An s'est développé rapidement, ce qui signifie que les maisons vernaculaires y sont plus célèbres. Le développement du tourisme a favorisé ce patrimoine unique, mais la ville est également confrontée à des risques dus au développement rapide, mais de mauvaise qualité des infrastructures ; planification incohérente et sporadique entre les anciennes et les nouvelles zones (Do, D. T. & Phan, Q. M., 2018 ; Jones, G. W., 2002). Les incohérences dans l'orientation de la planification ont entraîné de nombreuses conséquences telles qu'une répartition inégale de la population, une densité de construction accrue dans les zones centrales, une pression urbaine accrue sur les vestiges historiques, etc. Hoi An a une température élevée toute l'année (22,8 °C - 39,8 °C), ce qui affecte grandement la qualité de vie des résidents. De ce fait, limiter l'effet de la chaleur sur la température intérieure est un enjeu pour les bâtiments qui s'y trouvent, notamment dans un contexte d'augmentation de la densité de construction. Ces dernières années, le mouvement de l'ensemble de la société en matière de sensibilisation et d'action environnementale a évolué positivement. Par conséquent, l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments est essentielle pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et minimiser le changement climatique. Reconnaissant ces problèmes mentionnés ci-dessus, cette étude se concentre sur l'évaluation de l'impact de deux facteurs : la morphologie urbaine et les éléments architecturaux sur les conditions thermiques intérieures des bâtiments résidentiels locaux. Les domaines de recherche proposés dans cette thèse incluent la vieille ville et la nouvelle ville. Dans chaque quartier, deux maisons vernaculaires et deux maisons mitoyennes modernes sont proposées comme sujets d'arpentage et de mesure. En outre, cette étude vise à proposer des recommandations d'orientation de planification et de principe de conception, qui sont des combinaisons de confort thermique, de respect de l'environnement et d'efficacité économique tout en préservant la valeur traditionnelle. Cette étude fournit également des documents précieux pour les universitaires et les chercheurs dans le domaine de l'architecture et de la planification. Le processus de recherche est effectué par diverses méthodes, notamment des enquêtes sur le terrain, des entretiens avec des occupants et des experts, des travaux de mesure à l'aide d'appareils portables et de capteurs automatiques, l'analyse de données et de cartes.

Mots-clés: maison vernaculaire,confort thermique,morphologie urbaine,éléments architecturaux,conception bioclimatique,développement durable