Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Activités / Projets / BioEconomics

BioEconomics

Construction d'un argumentaire sur l'intérêt des matériaux biosourcés vis-à-vis du développement économique des territoires et des enjeux environnementaux

Financement: Ministère de l'écologie et du développement durable

Chercheurs: Luc Floissac, Hans Valkhoff

Période de réalisation: 2015-2016

Résultats: à paraitre fin 2016

 

L'objectif du projet est de: répondre à l’action n° 11 du MEDDE : « Construire un argumentaire sur l’intérêt des matériaux biosourcés vis-à-vis du développement économique des territoires et des enjeux environnementaux »

Filières matériaux biosourcés - études de cas

 

Objectif : A partir de quelques études de cas, analyser la chaîne de valeur de différents matériaux biosourcés pour étayer l'argumentaire sur l'intérêt de filières territoriales

 

Contexte : le mode d’organisation technico-économique des filières de production d’agro matériaux est très variable, les succès remportés aussi ! Les matériaux biosourcés sont bien positionnés sur le marché de l’isolation thermique ou phonique. Ils y sont confrontés à la concurrence des produits conventionnels et y sont en même temps en compétition entre eux. Le marché des laines est emblématique avec une offre conventionnelle abondante (laines minérales) et une présence significative des matériaux biosourcés (laines de mouton, chanvre, lin, bois…) dont les succès sont très variables.

Analyse de la chaine de valeur – production, fabrication, commercialisation, mise en œuvre de matériaux biosourcés.

Examen des différentes étapes de formation du prix d’un matériau de construction biosourcé et de sa mise en œuvre afin d’identifier les opportunités mais aussi les goulets d’étranglement d’une filière.  Pour chaque filière, analyse des coûts actuels et éléments de prospectives sur l'évolution de ces coûts (notamment sensibilité à la concurrence avec les usages énergétiques). L'objectif n'est pas de produire une étude exhaustive mais de s'appuyer sur quelques études de cas pour étayer l'argumentaire.

  1. Chaîne de valeur dans une filière à production dédiée
  • Filière chanvre construction
  1. Chaîne de valeur dans une filière de coproduits
  • Filière chanvre fermier
  • Filière paille
  • Filière fibre de bois
  1. Chaîne de valeur dans une filière de recyclage
  • Filière tissu recyclé
  • Filière ouate de cellulose
  1. Produits comparables et concurrents, analyse de marché

Etude technico-économique du marché de l’isolation thermique à base de laine, comparaison des filières sous l’angle économique.

  1. Synthèse et propositions

 

 Rôle des collectivités dans l'émergence et la structuration de filières

 

Objectif : Identifier des arguments et des stratégies permettant de faire évoluer de façon coordonnée et par étape, l'offre et la demande en matériaux biosourcés dans les territoires

Contexte : Les collectivités territoriales peuvent jouer un rôle moteur dans l’émergence et le développement de filières de production de matériaux biosourcés. On s’appuiera sur plusieurs études de cas et expériences de collectivités en France (ou en Europe).

  1. Analyse des potentialités territoriales (avec chiffres et exemples) : création d'emploi et répartition de la chaine de valeur (tache1), rééquilibrage de l'aménagement du territoire, synergie entre filières, réduction des impacts environnementaux (tache 3).
  2. Outils à la disposition des collectivités et moyens de les mettre en œuvre
    1. La collectivité, en tant que prescripteur – Analyse du rôle de la commande publique qui représente 10 % du PIB et constitue un effet de levier pour structurer des filières. Examen de l’effet des projets exemplaires et pilotes pour lancer une dynamique.
    2. La collectivité, en tant qu'animateur – comment intégrer un volet « matériaux biosourcés » dans les différents documents d'urbanisme et de planification (SRCAE, PADD, SCOT...), quelle précaution prendre pour éviter les conflits d'usage (notamment avec les filières énergétiques)
    3. La collectivité, en tant que financeur/investisseur – par exemple, comment intégrer des critères sur l'utilisation de matériaux biosourcés dans les subventions, comment soutenir le regroupement et des investissements mutualisés des producteurs.