Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Activités / Projets / EPIcURE

EPIcURE

Étude paramétrique de la Performance de dispositifs Urbains pour un Rafraîchissement Environnemental

 

Objet scientifique

L’objectif du projet est d’analyser les performances de dispositifs de rafraîchissement urbains (DRU), à l’échelle de l’agglomération et en tenant compte des interactions avec l’îlot de chaleur à toutes les échelles spatiales. Les impacts de ces DRU seront quantifiés en terme de potentiel d’économie d’énergie, de réduction de l’îlot de chaleur urbain et de niveaux d’inconfort thermique intérieur et extérieur pour les habitants. Le projet s’appuiera sur des modèles numériques de morphologie urbaine et de climat urbain, afin de réaliser une étude sensibilité et proposer une base de données des performances, à l’échelle de l’agglomération, de différents DRU, individuellement ou combinés entre eux.

La méthode du projet EPICURE se décompose en six étapes :

  1. l’identification des leviers d’actions dont on souhaite évaluer l’importance et la traduction de ces dispositifs en variables d’entrée du modèle TEB ;
  2. la définition de plages de variation pour ces variables ;
  3. la génération d’un plan d’expérience de manière à ce que les scénarios de ville à modéliser soient suffisamment variés pour évaluer l’impact des différents dispositifs indépendamment les uns des autres, mais également de manière à réduire le nombre de simulations à réaliser)
  4. la sélection des variables de sortie à considérer pour évaluer les performances énergétiques et climatiques de la ville ;
  5. la simulation des différentes combinaisons de variables générées par le plan d’expérience ;
  6. l’analyse de sensibilité permettant d’identifier les variables d’entrée les plus influentes par rapport à une variable de sortie donnée.

Méthode du projet

 

Terrain d'étude

Agglomération parisienne

 

Partenariat

  • GAME - CNRM (Centre National de Recherche Météorologique de Météo-France – Groupe d’étude de l’Atmosphère Météorologique) - Porteur du projet
  • LRA (Laboratoire de Recherche en Architecture)

 

Financement

Ce projet de recherche est financé par l'ADEME (Agence De l'Environnement et de la Maitrise de l'Energie) pour un budget de 127,7 k€ dont 45,5 k€ pour le LRA.

 

Période de réalisation

Mai 2013 à novembre 2014.

 

Premiers résultats (au 20/01/2014)

  • Sélection des 57 variables d’entrée susceptibles d'influencer l'énergétique urbaine et de leur plage de variation (variables continues et discrètes).
  • Sélection de 6 variables de sortie pertinentes pour répondre à notre problématique.
  • Méthode pour les plans d'expérience : parmi les plans d’expériences connus en simulation numérique, nous avons choisi les plans hypercubes latins qui ont la particularité d’engendrer autant de simulations à réaliser que de niveaux à tester par variables d’entrée. 
  • Démarrage des analyses de sensibilité pour un tissu urbain uniforme.

 

Implication au sein du LRA

  • Jenny Santiago, postdoctorante pendant les 6 premiers mois du projet