Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Activités / Projets / Les Castors

Les Castors

Etude monographique d'un processus d'autoconstruction à Toulouse dans sa dynamique de solidarité

"Les Castors 1"  2013-2016

 

Dans une première phase, cette enquête vise à collecter la mémoire d'habitants du quartier de Bagatelle ayant participé à la réalisation de cent logements individuels de 1952 à 1955, sous l'angle de la solidarité, et du système de valeurs mis en place. Une réflexion sur l'attachement est également en cours.

Cette recherche est conduite dans un cadre pédagogique "d'initiation à la recherche par la recherche" depuis 2013. Elle met en place une pédagogie active basée sur l'apprentissage par problème, sans toutefois intégrer la totalité des critères pédagogiques (comme par exemple le travail en autonomie totale). Chaque groupe d'étudiants est composé de trois à quatre étudiants qui se répartissent des rôles tournants et doivent développer les savoir-faire nécessaires tout en mobilisant les savoirs mis à leur disposition afin de réaliser le problème donné.

Ma gratitude envers Cyrielle Caba, jeune étudiante du Mirail en 2012, pour avoir effectué un travail préparatoire de recherche auprès des Castorettes.

Chaque promotion est ainsi composée de :

Année 2013

Philippe Ameur, Lyna Arab, Hellen Belou, Pierre Boutet, Alicia Carpousis, Cholé De La Borie De La Batut, Quenin Deloire, Marie‐Alix Duplaa, Camille Eychenne, Nina Henri, Johan Hueso, Lorelei Le Berre Soule, Steven Le Tallec, Maïlys Mendousse, Anaïs Pezet, Fabian Pic, Tiphaine Rossignol, Julien Serre, Zineb Sqalli, Marion Vallat

Année 2014

Laura Apiou, Rim Benzaouia, Noémie Bouillaud, Caroline Carles, Mathias Carrolio, Julie Chavigner, Amandine Colin, Margaux Decruyenaere, Alexy Delaplace, Léna Fauvernier, Damien Gomez, Marion Gouineau, Aurélien Gourdet, Yvanna Kisela, Capucine Melet, Anna Panine, Anthony Pradel, Jade Puyal, Lorette Soula, Lauren Tubert

Année 2015

Alaphilippe Laure, Blanc Elise, Cappa Flavien, Catays Claire, Danisman Medya, Dillemann Adrien, Do Ha Anh, Gregoire Amaury,  Joulia Claire, Lambert Dénali, Lefort Sylvain, Piquart Solenn, Rodriguez-Chataignie Gaëtan, Rouillé Marion, Troff Margot

 Partenaires

  • LRA-ENSA (Laboratoire de Recherche en Architecture - École National Supérieur en Architecture)

 

Financement

Ce projet n'est pas financé (il s'inscrit dans le TD "anthropologie de l'espace domestique")

Durée du projet

Fin du projet prévu pour fin 2016.

Échéances du projet

Une possible reprise du projet l'année prochaine avec "Les Castors 2" sur un autre site.

Valorisation

Participation à l'exposition "Les Castors à Bagatelle", du 2 avril au 2 mai 2014, Maison de la Citoyenneté de St-Cyprien.

Participation à l'exposition "1955-2015... Pionniers de Bagatelle, les pavillons Castors ont 60 ans", Association pour la Sauvegarde des Pavillons Castors de Bagatelle, Mairie de Toulouse, du 16 septembre au 16 octobre 2015, Centre Culturel Henri Desbals.

Publication

Jouenne, Noël

- 2015 "L'attachement comme forme de résistance face à l'effacement de la mémoire. Retour d'expérience sur les enjeux de patrimonialisation d'une cité Castors à Toulouse", Parcours anthropologique, 10/2015, pp. 134-157

 

"Les Castors 2"  2017-2019

 

Dans une deuxième phase, l'étude se poursuit par une enquête portant sur un autre programme Castors. Toujours situé dans le quartier de Bagatelle, ce programme comporte vingt-six maisons individuelles réalisées entre 1953 et 1957 pour la Société coopérative des HLM de Toulouse, et communément appelé le lotissement des Ponts et Chaussées.

Un premier travail de repérage et de collecte documentaire a été effectué au premier semestre 2017-2018 par le groupe du TD S341.

L'équipe 2017 :

Amirault Marie, Bou , Boulanger Margaux, Faisans Juliette, Fernandez-Facon Evelyn, Gazale Justine, Granados Carolina, Kiala Yedidia Zola, Lefevre , Olivera Eloy, L’Hermite Juliette, De Ligondès Soline, Peres Fabrice, Prunet Maéva, Rapeau , Sigrist Fabien.

L'équipe 2018 :

Andrès Vieille Léonie, Cherif Zina, Escamochero Alicia, Guyard Roquecave Marianne, Laverdure Marie, Madi Malika, Merci Manon, Restes Juliette, Roux Emmie, Saint-Cyr Nicolas, Seyhan Elvin, Tachon Dorian, Tahir Zineb et Vabois Carla.

L'approche pédagogique d'initiation à la recherche se poursuivra sur l'année 2018-2019 sur le même secteur. L'ambition de cet atelier est de réaliser un repérage sur l'ensemble des programmes Castors toulousains. A ce jour, une dizaine de programmes ont été repérés. L'objectif pédagogique de l'atelier est de cerner une série d'outils méthodologiques capables d'être exploités sur les différents programmes. L'enquête se poursuit par une collecte en archives (municipales et départementales), des entretiens semi-directifs de la génération des Castors, ainsi que de leur descendants, mais aussi les habitants locataires ou les nouveaux propriétaires.

Valorisation

Ce travail débouchera sur une exposition ou/et une publication envisagée à N+3.

- 2018 "Habiter dans une maison Castor, une patrimonialisation difficile", journées d'étude Patrimonialiser l’habiter. Quand les usages deviennent-ils patrimoine ?, Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine Université Grenoble Alpes, 22 et 23 octobre.

- 2019 Jouenne, Noël, « Habiter dans une maison Castor.. Une patrimonialisation difficile », dossier « Patrimonialiser l’habiter : quels usages deviennent-ils patrimoine ? », 14 février 2019, www.reseau-lieu.archi.fr/a33

 

"Les Castors-Tabacs"  2019-2021

 

Dans cette troisième phase, nous nous pencherons sur un autre projet Castors toulousains, avec les Castors-Tabacs qui construisirent un ensemble de 45 logements (maisons jumelées et individuelles) et un immeuble collectif de 16 logements au nord-ouest de Toulouse. Le projet dura de 1957 à 1963. Il fut confié à l'architecte Marcel Barette. Nous nous intéresserons à l'étude du bâti, du règlement intérieur et à l'histoire sociale de ce groupement durant le chantier et après. L'axe de l'étude portera sur la notion "d'effacement consensuel".

L'équipe 2019 :

Etudiants du cycle licence 2019-2020.

Groupe 1

Camille Delaunay, Anaïs Belaval, Tessa Mermoud, Zoé Chenais, Jolan Fabry

Groupe 2

Elodie Schmitzer, Solène Barbé, Maude Da Silva, Pauline Planchon

Groupe 3

Léna Cauvin, Laurine Faubert, Ambre Madaci, My Do, Stéphanie Ramelijaona

Groupe 4

Nicolas Claverie, Lou Mercier, Mila Crouzet, Emma Vigneau, Emeric Fauvet

 

Valorisation

Dans le cadre du réseau Lieu, il était prévu une journée de rencontre le 5 décembre 2019, qui a été repoussée au 28 janvier 2020. L'axe thématique retenu est tourné autour d'un dialogue entre Le Corbusier et les opérations de gestion coopératives. Lieu : Pessac.

A terme, un ouvrage portant sur l'histoire socio-culturel du mouvement des Castors toulousains est prévu. Il sera constitué des études des principaux sites repérés ayant donné lieu à des programmes d'autoconstruction ou de coopération.

Ce travail débouchera sur une exposition ou/et une publication envisagée à N+3.

 

Partenaires

  • LRA-ENSA (Laboratoire de Recherche en Architecture - École National Supérieur en Architecture)

 

Financement

Ce projet n'est pas financé; il s'inscrit dans le TD "anthropologie de l'espace domestique" à travers une initiation liée à une approche pédagogique de la recherche par la recherche.

Durée du projet

Fin du projet prévu pour fin 2022.