Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Présentation / L'équipe / Rémi Papillault

Rémi Papillault

Activités de recherche récentes

 

Activités d'enseignement

  • S10 : PFE, 2004-2015 (2ème semestre, 90 heures), Evaluation : Projet, plaquette de présentation. Coresponsable de la création de cet enseignement.

Sur le temps court du S10 et en parallèle au stage l'étudiant devra expérimenter par le projet une question contemporaine générique pour l'ensemble du groupe mais dont il aura le choix de l'échelle d'appréhension soit urbaine et territoriale, soit plus architecturale ou plus constructive. La problématique est fixée en lien avec celle du S8 Projet et S8 Séminaire où l'étudiant pourra participer aux cours et aux tables rondes de discussions. L'enseignement est jalonné en début et à mi parcours par des intensifs de recherche avec une présentation à l'ensemble du groupe. Le reste du temps le travail s'effectue en atelier sous la conduite de deux enseignants permanent et sous le contrôle individuel des directeurs de PFE.

  • S7-S8 : Séminaire « Histoire et théorie du projet", 2004-2015, (1er / 2ème semestre, 90 heures), Evaluation par mémoire collectif ou individuel. Responsable du séminaire.

A l’interface entre le projet architectural et urbain, qui s’articulent pour fabriquer le territoire à des échelles variables, se nouent les nouvelles problématiques de la ville contemporaine. L’enjeu n’est plus celui de la table rase, le projet architectural comme le projet urbain s’inscrit dans un espace et un temps spécifiques préexistant. Dans une société ou, comme le note A. Touraine "la production des biens symboliques a pris la place centrale", la question patrimoniale est au cœur de la question de la modernité et de la contemporanéité. L’enjeu de l’intervention sur la ville aujourd’hui est dans la « couture urbaine » et dans le renouvellement urbain. Tout projet procède ainsi de la stratification, du palimpseste. Nous prendrons deux thèmes essentiels de la fabrication de la ville contemporaine : le "renouvellement urbain" au sens large des transformations urbaines planifiées ou non à travers l'histoire, jusqu'aux conceptions plus spécifiques qui ont présidé à la formulation de la loi SRU et les nouveaux modes d’organisation de la petite échelle de l’habiter : en particulier les résidences sécurisées et les nouveaux lotissements.

  •  S7 : Histoire de la cellule d’habitation moderne. (1er semestre, 16h). Création de cet enseignement de 4ème année. Cours magistraux et travaux dirigés.

L’idée est au travers de l’analyse de la production de l’habitat social collectif de faire ressortir des débats et réalisations saillantes l de la cellule d’habitation. Sur la base d’un corpus de bâtiments réalisés apparaissent des thèmes transversaux : La dépendance à l’immeuble : idées de partage et d’isolement / La partition fonctionnelle et spatiale : tripartition et traversant / Rationalité constructive : de la place de la gaine à l’entraxe / Double circulation, boucles et mariages / Le dedans-dehors comme signe de la modernité / Les temps de l’habité : histoire d’une vie et familles recomposées.

  •  S6 Théories et doctrines, villes- architectures. (2ème semestre, 16h) Contrôle continu et examen. Création cet enseignement de 3ème année. Cours magistraux et travaux dirigés. Participants : F. Blanc et E. Chapel (HCA).

Il ne s'agit pas ici d'un cours censé dresser une grande fresque de "la cité à travers l'histoire", mais en partant de problématiques précises, d'imaginer un enseignement qui permettra à l'étudiant de connaître et de positionner dans le temps les grande théories et doctrines sur la ville au XX° siècle. L’articulation des temporalités "projectuelles" de la ville et de l’architecture seront au cœur de notre réflexion : comment les concepteurs ont intégré la contrainte du temps, passé, présent, futur, dans leur projet ?

  • S4 : L’espace moderne dedans-dehors, (2ème semestre, 16h). Contrôle continu et examen. Création de l’enseignement de 2ème année. Cours magistraux et travaux dirigés.

Permettre aux étudiants d’approfondir avec plus d’autonomie leurs connaissances des théories de la modernité aujourd’hui. Par l’analyse de bâtiments de la 2ème moitié du XXème siècle faire prendre conscience des continuités et des ruptures dans la conception de l’espace architectural notamment dans la relation entre extérieur et intérieur en partant d’une assertion de Siegfried Giedion dans l’introduction de 1968 de Space, Time, Architecture, Comment l’évolution dans notre rapport à la nature à changer l’architecture ? Comment s’opère une nouvelle relation intérieur / extérieur ? Comment la rencontre maître d’œuvre et maître d’ouvrage s’organise autour de cette question ?

Publications récentes

  • Ouvrage en préparation

L'architecture du XXème en Midi Pyrénées, une histoire critique, Drac Midi-Pyrénées, Collection Architecture, UTM, 2015.

  • Ouvrages Parus

Du moderne au brutalisme, 13 maisons à l'épreuve du temps, Collection Architecture, avec Jean-Loup Marfaing, 2013, 113p.

Chandigarh et Le Corbusier. La création d’une ville en Inde 1951-1965, Ed. Poïésis, 2011, 313p.

Le Mirail, mémoire d’une ville, avec Stéphane Gruet, Ed. Poïésis, 2009, 446p.

Jaipur une ville neuve en Inde, Ed Thalia, avec A. Borie et F. Catalàa, 2008, Paris, 280 p.

  • Collaborations dans ouvrages

« Chandigarh comme œuvre ouverte », in Ler le Corbusier, Centro de Estudos Arnaldo Araùjo CESAP/ESAP, Porto, 2011.

"L’architecture du territoire ou comment attraper la ville avec une camera", in Paesaggi d'acqua e flussi audiovisivi. Sperimentazione per il progetto di architettura e di paesaggio nel sistema Molentargiu-Saline a Cagliari, Giovanni Battista Cocco (a cura di, 2010), Gangemi editore, Roma, 2010.

«La cellule d’habitation du Mirail, anatomie d’un exercice savant », in Toulouse 45-75, la ville mise à jour, Ed. CAUE 31 et Loubatières, JL Marfaing (dir.), Toulouse, 2010, p.145 à 161.

« L’invention de la « cellule moderne » à Toulouse le Mirail par Candilis, Josic et Woods » in Le TEAM TEN, les bâtiments et les théories qui les ont fait naître : le cas des opérations de logement social à grande échelle en Europe, Actes du colloque, MSH Bordeaux, 2008.

  • Organisation de colloques

« Jugaad Chandigarh », Cité de l’architecture, Paris, 2015.

« Restaurer Le Corbusier », Rencontres de la Fondation Le Corbusier, avec Franz Graf et Bruno Reichlin, 2015.

« La modernisation des universités, 1950-1970 » Responsable scientifique avec Catherine Compains, Université de Toulouse le Mirail et ENSA Toulouse, octobre 2011.

« Toulouse Territoires Garonne, nouveaux modes d’habiter ». Responsable scientifique, recherche Architecture de la Grande Echelle, BRAUP / LRA, ENSAT, avec Enrico Chapel et Anne Péré. Invités : P. Vigano, S. Paviol, Y. Tsiomis, L. Devismes, mars 2010.

  • Commissariat expositions

Exposition, « Jugaad Chandigarh », Cité de l’architecture Paris, avec Enrico Chapel et Thierry Mandoul, 2015.

Exposition « Sur les traces d’Alvar Aalto », avec Françoise Blanc et Enrico Chapel, Centre Méridional de l’Architecture et de la ville, Toulouse, 2013-14.

Exposition « Toulouse Territoires Garonne, nouveaux modes d’habiter », avec Anne Péré, Uli Seher et Marc Raymond, Fabrique Urbaine, Grand Toulouse, Mars 2011.

Exposition « 103 maisons et la ville de Chandigarh », Commissariat, Centre Méridional de l’Architecture et de la ville, Toulouse, Décembre 2007. Ensuite Maison de l’Architecture de Bordeaux, Montpellier, Nantes, Saint-Etienne, 2008.

L'équipe