Vous êtes ici : Accueil / Activités / Colloques - Manifestations / Soutenance de thèse de Niloufar ASADNEJAD, lundi 1er février 2021 à 14h00

Soutenance de thèse de Niloufar ASADNEJAD, lundi 1er février 2021 à 14h00

Le Laboratoire de Recherche en Architecture (LRA) de l’ENSA Toulouse a le plaisir de vous informer de la soutenance de thèse de Mme Niloufar ASADNEJAD, intitulée « Patrimonialisation d'usage: transformation, appropriation, usage et continuité dans les maisons traditionnelles à cour de Yazd, Iran (19e - 20e siècle) », le lundi 1er février 2020 à 14h00.

Le Laboratoire de Recherche en Architecture (LRA) de l’ENSA Toulouse a le plaisir de vous informer de la soutenance de thèse de MmNiloufar ASADNEJAD,

lundi 1er février 2020 à 14h00.

Titre de la thèse : « Patrimonialisation d'usage: transformation, appropriation,  usage et continuité dans les maisons traditionnelles à cour de  Yazd, Iran (19e - 20e siècle) »

Résumé de la thèse :

En raison du développement du système de pensée moderne et après la propagation de la révolution industrielle du XVIIIème siècle, de nombreuses maisons historiques et traditionnelles, construites dans la ville de Yazd en Iran, ont commencé un processus de changement et de transformation dans leur fonction, leur forme et même leurs valeurs initiales, contrairement à leur processus naturel et progressif d'évolution architecturale. Cet événement a amené les résidents locaux à s'éloigner de leur style de vie traditionnel, basés sur le climat, la culture et les exigences socio-économiques locales, et à adopter des conceptions modernes aux côtés de nouvelles technologies tentantes. Cette recherche vise à comprendre la transformation des maisons à cour traditionnelles de Yazd par deux points de vue matériel (matériaux de construction, structure) et immatériels (utilisation, appropriation, fonction) depuis le 19ème siècle et promouvoir la continuité dans la vie de ces lieux en montrant l'importance de la valorisation de l'utilisation de ces maisons parallèlement à la conservation physique, ce qui est un facteur crucial à prendre en considération dans la préservation des bâtiments résidentiels en tant qu'héritage.

À cette fin, les questions principales suivantes doivent être posées :

- Comment vivre une maison traditionnelle à Yazd dans le temps présent ?

- Quelles sont les transformations architecturales dans ces maisons traditionnelles depuis l'émergence du mouvement moderne dans la ville de Yazd et comment les habitants actuels s'approprient, utilisent-ils et transforment leur environnement traditionnel avec de nouvelles technologies et style de vie contemporain ?

- Quels sont les facteurs qui ont entraîné la dévaluation et l'obsolescence de ces maisons traditionnelles ?

- Comment les usages traditionnels des maisons à cours de Yazd, pourraient-ils être adaptés aux besoins modernes et être préservés ?

À cette fin et pour répondre aux principales questions de la recherche, une méthodologie en trois étapes est mise en œuvre. Dans un premier temps, une étude historique des maisons traditionnelles de Yazd est menée, mettant en évidence différents facteurs importants en jeu pour la formation initiale de fonctions spatiales clés.

Ensuite, les fonctions spatiales importantes seront classées sur la base d’une étude quantitative sur l’abondance de la présence de chacune d’entre elles, dans un nombre restreint de maisons traditionnelles importantes; suivi d’une analyse qualitative d’études de cas sur cinq maisons traditionnelles toujours en usage, sur la base d’observations et d’interviews locales avec les habitants, afin de déterminer la quantité de leurs transformations, conformément à l’indice d’importance des fonctions spatiales obtenu à l'étape précédente.

Enfin, les données rassemblées seront analysées et aboutiront à une directive indiquant quelles fonctions spatiales traditionnelles doivent être préservées, supprimées ou mises à jour en fonction du nouveau mode de vie et des nouveaux besoins des habitants. Cette stratégie aidera à patrimonialiser et à revaloriser les principaux usages traditionnels en plus de la préservation physique de ces maisons traditionnelles.

Mots-clefs

 Habitat, Maison traditionnelle, Transformation, Patrimonialisation d’usage, Valeur, Yazd

Membres du jury :

Rémi PAPILLAULT, Professeur à l’ENSA Toulouse, directeur de thèse

Savitri JALAIS, Maître de Conférences à l’ENSA Toulouse, co-encadrante de thèse

Christian PEDELAHORE, Professeur à l'ENSA Paris La Villette, rapporteur

Nathalie LANCRET, Professeur ENSA Paris Belleville, rapporteur

Carlo ATZENI, professeur à l'Université de Cagliari, examinateur

Seyed Amir MANSOURI, Professeur au Nazar Research Center for Art, Architecture and Urbanism (Iran), examinateur

Suivre la soutenance :

La soutenance aura lieu exclusivement en visioconférence. Aucun public n’est admis.

Lien destiné au public : vous pouvez suivre la soutenance en direct : https://prismes.univ-toulouse.fr/player.php?code=fB87ybjB&width=100%&height=100%

 

Veillez à désactiver vos système audio & vidéo.

 

Mots-clés associés : Actualités