Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Activités / Projets / TERCRUSO

TERCRUSO - Terre Crue du Sud - Ouest

TERCRUSO est un projet de recherche dédié à la caractérisation des produits de construction en terre crue du Sud-Ouest de 4 briquetiers en Midi-Pyrenees entre 2010 et 2013. Les recherches et mesures scientifiques sont menées par deux laboratoires de recherche à Toulouse, le LMDC (INSA) et le LRA (ENSA) en partenariat avec l'association ARESO.

Projet scientifique

La terre crue est un matériau "invisible" alors qu'elle constitue le matériau principal de dizaines de milliers de fermes et de maisons de ville le long de la Garonne. C'est un matériau discret par excellence car généralement masqué par des enduits, ou négligé au profit d'autres matériaux comme la terre cuite ou la pierre qui sont souvent mieux mis en évidence dans les façades.

La discrétion de ce matériau se double d'une méconnaissance de ses caractéristiques physiques et qualités techniques et environnementales ainsi que de sa capacité à contribuer au confort procuré par les bâtiments dans lesquels il est mis en oeuvre.

L'objectif du projet TERCRUSO est de mieux connaitre les caractéristiques physiques et environnementale des produits de construction en terre crue afin de contribuer au développement d'une filière qui les utilisent.

Terrain d'étude

 Bassin de la Garonne en France


Pourquoi un tel programme ?

  • Pour l'histoire : la terre crue sous forme de torchis, bauge, pisé et surtout sous forme d'adobes, abrite depuis longtemps les habitants de la vallée de la Garonne. Avec ce programme, nous renouons le fil historique de la culture constructive régionale et contribuons à la préservation et à l'embellissement du patrimoine ancien tout en bâtissant le patrimoine de demain.
  • Pour l'environnement : la terre crue facilement extraite des carrières de briquetiers,nécessite une faible énergie incorporée. Très largement disponible, issue du travail de l'érosion pendant des millions d'années sur les roches primaires, éternellement recyclable avec très peu d'énergie,elle est neutre du point de vue des émissions carbonées. On peut rappeler ici que les sables et graviers extraits chaque année représentent une masse de plus de cent millions de tonnes en France, et que les gravats représentent eux 30 millions de tonnes pour le bâtiment et dix fois plus pour les travaux publics. Du point de vue des déchets, l'enjeu n'est donc pas mince. Pour les briquetiers du "cuit" qui sont d'importants consommateurs d'énergie, une diversification de leurs activités et une évolution vers le cru est intéressante d'un point de vue environnemental et économique.
  • Pour la santé : la terre ne présente aucune toxicité. L'argile constituant majeur de celle-ci est même un médicament.
  • Pour le monde de la construction car la terre crue est :
    •  un matériau porteur,
    • un isolant acoustique,
    • un outil au service du confort grâce à son inertie, son comportement hygrométrique qui contribue au bien-être estival.
    • un complément au sein de parois très isolantes qui deviennent la règle.
  • Pour des raisons économiques : le réseau des briquetiers est bien réparti sur le territoire de la région Midi-Pyrénées. La demande est grandissante, et l'offre reste timide : diversification des productions, maintien et création de nouveaux emplois peu délocalisables sont d'actualité.

 

Résultats

Le projet a permis :
  • de mettre en place un cercle vertueux d'amélioration de la qualité des produits terre crue régionaux via le partage et le retour d'expérience.Il a impliqué des représentants de toute la filière : fabricants, prescripteurs, revendeurs, entreprises, universitaires et usagers;
  • de contribuer au recueil de données nécessaires à la rédaction de règles professionnelles françaises de construction en terre crue;
  • d'enrichir les référentiels de formation consacrés à la construction en terre crue ;
  • d'accroitre la confiance des acteurs du bâtiment (et notamment des assureurs) vis à vis de cette technique constructive très ancienne mais peu à peu oubliée;
  • de mieux définir les protocoles d'expérimentation adaptés aux spécificités de la terre crue.
  • de mettre en évidence les faibles impacts environnementaux des produits de terre crue.
  • de caractériser le matériau

 

Partenariat

  • Briquetiers de Midi-Pyrénées
  • Association ARESO
  • LRA (Laboratoire de Recherche en Architecture)
  • LMDC (Laboratoire des Metériaux et de la Durabilité de la Construction)
  • Compagnons du devoir

 

Financement

Ce projet de recherche a été financé par la région Midi-Pyrénées

Période de réalisation

 2012-2013

 

Implication au sein du LRA

 

Documents téléchargeables

Rapport année n° 1

Rapport année n° 2